Dernier semestre d’un règne désastreux : et la gangrène continue…

Acte posé en juillet 2010 aux Comores lors d’un huis clos des membres du Conseil d’Administration : 

En décembre 2007, sous les conseils avisés de certains hauts cadres de l’ASECNA, un seuil important a été franchi dans le détournement de bien public : décision a été prise par le Conseil d’Administration de prendre en charge désormais en frais réel l’hébergement des directeurs en mission tout en leur conservant les indemnités de missions qui, à l’occasion, furent même augmentées de façon conséquente. Vous ne trouverez nulle part ailleurs, une telle décision ; partout les règles de bonne gestion veulent que c’est l’un OU l’autre système qui est en oeuvre et non pas les deux à la fois (l’un n’ayant plus aucune justification administrative lorsque l’autre est appliqué et vice versa).

Ce pillage des deniers de l’ASECNA satisfaisant totalement nos dirigeants (PCA, Administrateurs, DG et Directeurs), la suite logique de cet événement de 2007 fut que ces actes se multiplient pour satisfaire la boulimie ambiante.

Ainsi, en juillet dernier, les administrateurs ont augmenté d’un cran le niveau de gabegie en décidant d’augmenter les indemnités sans aucune justification. Vous trouverez toutes les informations dans le tableau joint Dernier semestre d'un règne désastreux : et la gangrène continue... dans chroniques pdf Missions asecna (merci à celui qui me l’a transmis!). Il faut quand même souligner que ces administrateurs, que l’on peut qualifier de voyous,ne sont pas très courageux car ils se sont cachés en huis clos pour prendre cette scandaleuse décision alors même qu’elle devait être ensuite largement diffusée pour mise en application.

Quelle belle image que celle donnée par ce Conseil d’Administration!

Une mention spéciale doit être accordée à ce PCA qui, jusqu’au bout, n’aura pas tenu une seule fois le rôle de leader qui lui est traditionnellement dévolu mais a servi ce conseil comme une vulgaire boite enregistreuse. Avis au prochain PCA… 

Acte posé en septembre 2010 à Douala par le DG, son Agent comptable et le Président de la Commission de Vérification des Comptes : 

Adjudication d’un marché très lucratif  d’inventaire au cabinet de l’un des membres d’un organe du Conseil d’Administration. Objectif : acheter son silence et permettre à l’Agent Comptable d’obtenir le quitus sur ses comptes 2009.

Depuis quelques années, les audits se sont multipliés qui dénoncent les dérives de gestion, la mauvaise qualité des comptes et autres travers importants du management de l’ASECNA. En juillet dernier, la nouvelle Commission de Vérification des Comptes était montée d’un cran en étant extrêmement réservée sur les comptes qu’elle était amenée à examiner. Le premier travail effectué pouvait être salué car très porteur en termes de pistes d’amélioration à apporter.

Hélas, toute cette critique qui initialement paraissait constructive a été tue.

Nos dirigeants, par inconscience ou facilité, ont préféré acheter le silence de la CVC entrant ainsi dans un très mauvais engrenage pour les finances de l’ASECNA car, non seulement, tous les ans, il va falloir acheter le silence de la CVC. Mais pire encore, les espoirs d’améliorations internes sont avortées.

L’ASECNA est une maison qui va bien mal et tous les espoirs (bien que très maigres) se tournent désormais vers le futur duo PCA/DG.



56 commentaires

1 2
  1. bernie 2 décembre

    Ce blog ne cesse de m’étonner.
    Je me disais dans mon coin que la cessité de ce DG à l’égard du DRH était tout de même étonnante. A voir ce DRH être si sûr de lui malgré ses plantages successifs, à persister et à réussir aux vu et au sus de tout le monde à caser une de ses filles à l’asecna, à le voir soudainement maigrir après une longue absence dans son village, je m’interrogeais sur les forces obscures qu’il avait pu actionner.
    D’autant qu’il est de notoriété public que le gars n’a pas hésité par le passé à sacrifier un des membres de sa famille à l’autel du vaudou.
    Je me posais la même question sur le chef du PGI, lui aussi c’est un béninois il est plus discret mais il ne faut pas l’oublier.et lui aussi, on le laisse faire malgré tout ce qu’on sait : pgi qui marche pas car regardez aujourd’hui les comptes sont pas certifiés, regardez aussi comme il protège catalyst et comme il nous agresse dès qu’on essaye de dire les choses. Il a quand même beaucoup caché les choses qui n’allaient pas et le DG le laisse faire? J’ai jamais compris mais si on intègre le paranormal, ça peut expliquer effectivement.
    Et je vois, que finalement je ne suis pas le seul à penser ainsi. Il doit donc y avoir un fond de vérité mais dans ce cas c’est quand même dramatique car la fin ne sera définitivement pas jolie. Actionner des forces obscures ne peut qu’être fatal. Donc les collègues, si j’ai un conseil, protégez vous.

  2. ronny 29 novembre

    C’est vrai collègue tu as raison : le DG est cerné par le vaudou. Regardez les deux plus importants domaines à l’ASECNA qui ne vont pas et qui déraillent sont coachés par des béninois. et le DG leur laisse tout faire alors même que les problèmes sont connus. Très étonnant quand même.
    Et quand on connait la puissance du vaudou, le DG est dans la M—- croyez moi.

  3. à coward 13 novembre

    Mon cher collègue que je ne connait pas et que finalement je ne souhaite pas connaitre, j’ai plusieurs mots à répondre à ton message précédent :
    > de un : toi aussi tu t’exprimes dans l’anonymat, la preuve que c’est pas si gênant,
    > et de deux : ton équipe dirigeante n’aime surtout pas la contradiction, en toute lucidité et sachant cela, on s’exprime donc tous de façon anonyme. Si on ne le faisait pas, on se ferait dégommer pour de fausses raisons donc on n’est pas fous.
    Une alternative serait de se terrer et ne rien dire mais comme le dit si bien l’adage « qui ne dit mot consent » or aujourd’hui nous sommes un certain nombre A NE PAS CONSENTIR AVEC CE QUI SE PASSE!
    donc, que cela te plaise ou non, d’une manière ou d’une autre, on le dit et on continuera de le dire!
    > et de 3 : ce blog n’intervient pas dans l’espace de travail de l’asecna donc PERSONNE ne t’oblige à le consulter. Bref, dégage de notre espace de libre expression.

  4. Edgar HOOVER 12 novembre

    PUNK a raison.
    A Dakar pendant les discussions de l’OCCN quand on a voulu récupérer les ratios de suivis des charges de personnel on pensait les trouver facilement dans les documents des conseils tous les 6 mois et bien non!
    En fait personne ne suit cela dans cette maison et pourtant ça a été fixé par les ministres.
    Donc je confirme, ce PCA est une boites aux lettres et plsu encore qu’est ce qu’il fabrique si il ne suit pas au moins au minimum les indicateurs fixés par le CA.
    Bon, pour l’agent comptable, je découvre mais je sais qu’elle n’a pas bonne presse et ça de la part même de ses agents, c’est pour dire quoi.

  5. PUNK 11 novembre

    Octobre 2010/Novembre 2010 : les pratiques ont elles vraiment changés?

    Observons bien les actes de ce PCA et de la CVC en cette fin d’année.

    Relisons bien cet article pour rafraichissement de nos mémoires, en 2010 le PCA était une véritable boite enregistreuse et la CVC avait vendu son opinion sur les comptes.

    L’incompétente Agent comptable va t’elle parvenir à rééditer cette exploit ? que tout le monde se souvienne bien de ce qu’elle avait fait en 2010… et observons.

    on sera bientôt édifié sur la qualité (ou son absence) de notre gouvernance niveau CA et de là nous pourrons espérer ou non de voir l’ASECNA sortir du gouffre dans lequelle elle s’enfonce.

  6. Ami 15 janvier

    Doumbia ne fais tu pas partie de ces malheureux qui ont perdu leur poste de cadre dirigeant? Faut il continuer à faire comme avant: 18 pays et 5 CD/pays sans considération de leur capacité ? c’est toi qui est perdu car tu est resté dans le passé et tu aurais dû partir avec Youssouf. Les gars même si on est pas CD chacun doit travailler pour booster la boîte. Le nouveau Dg a donné le ton…

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos du jour |
Mosaïque |
Les Roses de l'Unité contre... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ADAM Vs KLAUS 2009 !
| Le blog de Madine France
| Relocalisation du collège J...