Semaine de réflexion sur la refondation de l’ASECNA et la restauration d’une bonne gouvernance

Semaine importante pour notre institution qui est marquée par une réunion à Paris ce mardi d’une partie de nos ministres de tutelle et de leurs experts.

Il faut espérer que les vrais problèmes seront évoqués et que nos instances ne se laisseront pas berner par les beaux discours que ne manquera pas de tenir la délégation du Siège envoyée par le DG dont certains membres, connus pour leur manque total de scrupule, sont capables de dire une chose et de faire son exact contraire.

Globalement, les commentaires suscités par ce blog convergent dans leur grande majorité vers un constat : d’énormes problèmes de GRH qui induisent toute cette mauvaise gouvernance aujourd’hui reconnue par nos autorités (absence de stratégie, mauvaise gestion des investissements, explosion de certains coûts, problème de corruption, projets comme la qualité menés en dépit du bon sens, etc.). Le fonctionnement du Conseil d’Administration est également interpellé  concernant tout à la fois la qualité du PCA lui-même à assurer correctement son rôle et également le sens de responsabilité des administrateurs .

Pour redresser l’ASECNA, des réformes devront forcément être lancées et, au stade de réflexion où en sont nos instances, continuons ensemble,  avec ce blog, de lutter pour la transparence et contre la désinformation : la vérité sur l’état actuel de notre agence doit être dite, les causes profondes de cette situation analysées pour qu’ensuite des actions soient pensées et planifiées afin de mettre en place un gestion digne du XXIème siècle dans un secteur de pointe.

Oeuvrons ensemble pour que la résistance se poursuive et continuez à apporter vos contributions!

 

 

 



21 commentaires

  1. baba 19 octobre

    j’ai entendu dire que les ministres comptent régler les pb de gouvernance actuels avec le départ du duo de choc (DG/PCA) et la création d’un organe de vérification de la sécurité. J’ai envie de demander si c’est tout car c’est bien maigre. Certes ces 2 mesures sont nécessaires mais largement insuffisantes. Quid de l’agence pendant plus d’un an avec à sa tête un Dg n’ayant qu’une préoccupation :accumuler au maximum ce qui n’est pas sain du tout. De même, quelles orientations et quelle stratégie pour l’asecna de demain? Autant de questions de fond qui n’ont apparement pas été évoquées ce qui interroge sur le sérieux de ce groupe d’experts.

  2. Modérateur 19 octobre

    Des problèmes techniques à régler ont retardé la parution de la prochaine chronique qui revient sur la rencontre des ministres ; rendez vous d’ici la fin de la journée.

  3. LJB 19 octobre

    Quelqu’un a t’il des nouvelles des réunions stratégiques de la semaine dernière?

  4. amy 19 octobre

    Soyons lucides et n’attendons rien des politiques qui sont tous à l’image de notre karim wade : des vautours mus par leurs seuls interets personels. Les belles années de l’asecna sont hélas derriére nous et pas besoin d’être voyant pour dire que tout va empirer : la responsalité en revient à tous ces dirigeants carents ou de faibles moralités qui n’ont pas su faire fructifier un structure qui avait pourtant été bien pensée.

  5. STEPHANE 18 octobre

    en effet monsieur LEBATT est bel et bien candidat à ce poste de GD de l’ASECNA et ce pour plusieurs raisons dont la plus simple est de remettre cette agence sur les rails , bien outillé pour cette mission je suis sur qu’il s’en acquittera avec brio; pour ce qui de la demande de monsieur MODERATEUR qui demande les realisations concretes de monsieur LEBATT, ce monsieur LEBATT etait militaire et par consequent les réalisations faites pendant qu’il etait directeur du matériel de l’armée MAURITANIENNE ou pendant qu’il était directeur de l’armée de l’air MAURITANIENNE toutes ces realisations sont classées sous le sceau du secret defense néamoins que j’ose vous dire que beaucoup de matériel chinois , américain, italien, allemand et meme irakien est en train de circuler dans ce pays grace à ce LEBATT.son passage à l’aviation civile de MAURITANIE a été salué par tout le personnel et les gens se sont étonnés de le voir quitter ce poste , des sommes enormes etaient mobilisées dans le compte bancaire de l’ANAC reservées pour la construction du siege de l’agence .des cours en anglais et en français etaient dispensés aux employés de l’agence et beaucoup d’agents de l’agence etaient en formation à l’étranger .aussi est il necessaire de le signaler que pendant toutes sa carriere de responsable aussi bien dans l’armée que dans le civil aucune malversation n’a eue lieue aucune ce qui est rare en AFRIQUE .

  6. K.M 16 octobre

    Tout a fait d’accord avc baol sauf que la condition nécessaire est qu’il demande à ses instances de lui laisser les coudées franches et de l’appuyer à 100% dans la realisation de son programme une fois celui ci approuvé.

  7. AWA 16 octobre

    Avec 1 tel programme, je vote Baol sans hésiter.

  8. BAOL 15 octobre

    Je suis candidat au poste de DG. Mon programme, une gageure :
    - nommer de nouveaux directeurs ayant un profil en totale adéquation avec leur poste c’est à dire un financier aux finances, un DRH (un vrai), une DEE sobre et performant, un vrai directeur de l’informatique que je transformerai en véritable DSI positionné à côté du DG, un diplomate au cabinet, etc.
    - remettre la discipline à l’ordre du jour passant à la fois par les horaires de travail mais également le respect des règles (punition sans appel des contrevenants) ;
    - pour la valeur de l’exemple, annulation de la décision de décembre 2007 concernant la réévaluation des perdiem et la prise en charge du CODIR ;
    - création d’une commission concernant les missions devant examiner le bien fondé de chaque mission: un cahier des charges devra être établi préalablement à toute mission et, une fois la mission effectuée, le compte-rendu sera passé aux cribles avec passage à l’oral du missionnaire à son retour devant la commission.
    A l’instar de ce qui se fait dans les autres organismes internationaux, les missions se dérouleront entre le lundi et le vendredi ;
    - à titre symbolique, suppression de la mission qualité dans son format actuel et licenciement sec de leurs chantres trop à l’image des profonds dysfonctionnement actuels. Embauche de véritables spécialistes de cette démarche qui sera jouxtée à la démarche PGI (le DSI sera notamment recruté sur la base de ses compétences en la matière). La démarche actuellement entreprise pour choisir un prestataire PGI, pour sa partie purement informatique, sera momentanément interrompue, l’équipe actuelle ayant mis la charrue avant les boeufs. Priorité sera donnée à la mise à plat des processus et leur réingénieuring à l’instar de ce qui s’est fait partout ailleurs (dans les démarches qui ont marché). Un tel projet coûte trop cher pour qu’on laisse faire une démarche d’amateurs ; l’important n’est pas d’avoir un PGI vite et bancal mais plutôt d’avoir un PGI en totale adéquation avec les besoins d’une ASECNA performante. Compte-tenu des sommes et des intérêts en jeu, aucune légèreté ne doit être admise ;
    - en lien avec le point précédent, priorité durant la 1ère année mise sur la rédaction et/ou la réactualisation des procédures et des manuels autant dans les domaines techniques comme administratifs. Ensuite diffusion, information et formation de tous les personnels concernés ;
    - après un an d’application de toutes ces orientations, lancement d’un vaste programme RH d’analyse des compétences de tous les agents. La mise en place d’un nouveau management peut insuffler des changements mais cela peut ne pas être suffisant, il faudra donc à un moment se pencher sur la qualité de toutes les ressources humaines, leur adéquation au poste où elles sont, les besoins complémentaires de formation, les personnes dont il faudra se séparer, etc.

    Le chantier est très vaste mais je suis enthousiaste et le salaire que vous proposez vous permet d’espérer attirer les compétences les meilleures pour ce poste.
    Il faut en effet que le Comité des Ministres cesse de faire dans la médiocrité mais je veux croire que tout est possible.
    Votez pour moi, votez pour BAOL pour une ASECNA digne d’affronter le XXIème siècle au top de sa performance!

  9. OLIVIER 15 octobre

    J’ai eu l’occasion de travailler avec vous, c’était pas brillant mais je ne pensais pas que c’était à ce point. Je vous souhaite bon courage pour la suite car de toute évidence ce n’est pas une simple réforme qu’il vous faut mais une véritable révolution. Or, comme vous êtes patronné par des politiques, il ne faut pas s’attendre à des miracles surtout avec nos africains assoiffés.

  10. ALAN 15 octobre

    La seule chose que sait faire ce DG les rares fois où il est à son poste, ce sont des réunions des heures durant dont il ne sort rien. A la limite, on le préfère en ballade.
    Encore plus d’un an à se le farcir, ça va être dur, très dur!

  11. Alpha 15 octobre

    De passage à Dakar, on m’a indiqué ce site sur la vie de notre boite et je suis impressionné par sa « vérité ». Tout ce qui est dit est exactement ce que l’on ressent ou ce que l’on vit depuis les représentations.
    C’est étrange de voir tout cela sur internet et même à la limite ca fait peur car combien de temps tout cela va t’il durer? qu’est ce qui nous attend? en tout état de cause il parait qu’il va se passer quelque chose car on a quand meme poussé le bouchon un peu loin.

  12. Ali 15 octobre

    Toutes ces histoires de réforme c’est de la foutaise quand vous voyez que les ministres sont les premiers à donner le mauvais exemple : que penser d’autre au sujet d’un ministre qui pour faire abidjan/ouaga demande à l’asecna un billet abidjan/dubai/paris/ouaga? Ou encore tous ceux qui pour aller d’1 capitale africaine à une autre exigent des billets passant par paris, madrid ou bruxelles! Il y a un problème général et très profond de moralité de tous ceux qui nous dirigent. Avant de parler de réforme, changez votre mentalité de bouffeurs!

  13. DIAL 14 octobre

    Moi je pense comme diouf que ce DG se moque de tout le monde, y compris de ses instances les plus hautes. Rappelez vous lorsqu’il nous a réuni en juin dernier après l’apparition de ce blog combien de fois il nous a traité de « gagne petits »en tentant vainement de dissiper les indignations exprimées dans le blog concernant son salaire rapporté à sa présence à son poste de travail. Ce DG n’est rien d’autre qu’un sale type et, rien que pour avoir mis toute sa nullité au gd jour, ce blog doit être salué. Il aura quand même eu le mérite de pousser les ministres à s’interroger et ne pas le laisser se représenter comme il en rêvait avec son PCA.

  14. Youssouf 13 octobre

    Merci à Modou de remettre les grognons à leur place! Je vais tranquillement maintenir ma ligne de conduite, continuer à me ballader et même me représenter de concert avec mon grand ami le PCA. Et cessez de dire que tout va mal alors qu’on n’a jamais été aussi riches!

  15. MODOU K 13 octobre

    Je viens d’apprendre que cette fameuse réflexion allait se faire lors d’un unique déjeuner au ministère de la coopération ; il ne faut donc pas trop se faire d’illusions sur le contenu de ce qui va se dire entre 2 coups de fourchettes. A moins que les experts aient bien travaillé leurs dossiers mais là encore, 2ème déception (désolé pour le blogueur et ses lecteurs) les experts ne sont personne d’autre que les administrateurs qui se sont tjrs laissés endormir par la DG. Cette histoire de refondation de l’asecna est telle une montagne accouchant d’une souris et la médiocrité à l’asecna a de beaux jours devant elle! J’en veux presque à Diop de nous avoir fait rêver que des changements étaient possibles.

  16. modérateur 13 octobre

    On a bien compris que Lebatt est candidat au poste de DG. Désormais, merci à ses supporters de cesser d’inonder le blog de messages de soutien sauf à vouloir parler de ses réalisations concrètes.

  17. Eric 12 octobre

    Avez vous déjà vu une société qui fonctionne correctement avec, dans le désordre, :
    - une absence de politique générale et de sa déclinaison dans les différents domaines qui nous occupent ;
    - plus de la moitié de ses cadres nommés à des postes sans aucun adéquation avec leur profil ;
    - des agents, parmi lesquels le plus haut dirigeant, présentant d’énormes taux d’absence à leur poste de travail ;
    - une absence totale de sanctions : les agents peuvent commettre des fautes, les règles peuvent être détournées au profit de certains etc. au vu et au su de tous sans quaucun de nos dirigeants ne fasse un rappel à la discipline et ne sanctionne ; pire encore lorsque ce sont les dirigeants eux mêmes qui détournent les règles ;
    - des « projets fiction », telle la qualité, menés en dehors de toute réalité du terrain auxquels aucun compte nai demandé par le corps dirigeant et qui se poursuivent au fil des temps et génèrent des dépenses sans apporter aucune plus value à lentreprise ;
    - des « projets de gaspillage » qui ont fait lobjet de dépenses et qui, parce quils sopposent aux intérêts de quelquun, ne font pas lobjet de mise en service (exemple : le projet courrier qui dérange le beau frère du directeur…);
    - et tous les projets dont les montants sont multipliés par 5 par rapport à la valeur réelle permettant darroser toute le chaîne humaine intervenant ;
    - et tout le reste (absence de suivi du patrimoine, aucun contrôle de la dépense ni de la présence des agents, etc.).

    Fort de tout cela, ce qui fait que lASECNA existe encore, cest uniquement sa situation très lucrative de monopole et non pas ses soit disant performances comme aiment à le dire certains de nos dirigeants. Que l’on soit performant ou non, dès qu’un avion passe au dessus de notre tete, il doit payer. Seules de grosses carences techniques peuvent générer des contestations au risque que cela ne vienne trop tard et qu’1 crash aérien ait lieu. Pourvu que nos instances réagissent avant!

  18. super! 12 octobre

    11 jours en octobre puis 5 jours en novembre ? Si cette tendance se poursuit, avec un peu de chance, nous aurons 0 jour tres prochainement : DG viré pour services mauvais voire inexistants!

  19. NTU 12 octobre

    Le DG n’a prévu de travailler que 11 jours en octobre et 5 en novembre aussi n’allez pas lui demander d’aller réfléchir avec sa tutelle et en plus sur des sujets de management et de strategies qui ne l’emballent pas du tout! Laissez le donc un peu tranquille…

  20. thieman 12 octobre

    LE dg a raison de continuer à faire à sa guise puisque tout le systéme est à son image du laisser faire. Rappelons que depuis plus d’un an les instances de tutelle lui ont, à plusieurs reprises, rappelé d’être plus présents à son poste mais cela ne l’a pas empêché de continuer de plus belle, multipliant les promemades et les autorités ont laissé faire.
    La gangrène est trop bien installée ; à un moment donné pour arrêter la maladie, il faut cesser de parler et trancher dans le vif! Que les instances prennent leur responsabilité : à l’heure actuelle, tout l’avenir de l’asecna est entre leurs mains.

  21. diouf 12 octobre

    Et le dg, il est où? Si il n’est pas à paris devant ses ministres et qu’il continue à se ballader et à danser le tchatchatcha pour le 50ème anniversaire, il se moque vraiment du monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos du jour |
Mosaïque |
Les Roses de l'Unité contre... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ADAM Vs KLAUS 2009 !
| Le blog de Madine France
| Relocalisation du collège J...